5 conseils pour bien défendre sur le porteur de balle au basketball ?

5 conseils pour bien défendre sur le porteur de balle au basketball ?

Scorer en attaque va dépendre de ton adresse du jour, alors que la défense permet d’être régulier sur toute une saison. On se focalise toujours sur la progression en attaque, car plus spectaculaire et on oublie la défense, car plus laborieux.

 

Pourtant, la défense est plus simple à maitriser et c’est pour cela que nous allons te donner 5 conseils pour devenir un meilleur défenseur au basket.

 

Conseil 1 : Le mental pour mieux défendre au basketball.

 

On a tendance à dire que la défense c’est 20% de technique pour 80% d’envie. Cela signifie que pour être un bon défenseur, il faut avoir envie de maitriser son attaquant. Arrête de subir les changements de trajectoire et impose-lui la direction que toi tu souhaites en te mettant en opposition. C’est un échange psychologique et c’est à toi de t’imposer.

 

Conseil 2 : Ne réagit pas aux feintes et reste focus sur le corps de l’attaquant.

 

L’objectif de l’attaquant est de te déstabiliser pour prendre la porte ouverte que tu vas lui laisser. En tant que défenseur, nous avons tendance à nous concentrer sur le moindre mouvement de bras, de la tête, de jambe… pour anticiper et bloquer le joueur. Cependant, on rentre aussi en phase d’hyperactivité et on réagit à tous les mouvements. C’est important d’anticipé, mais pas de trop non-plus. Ne réagit pas à toutes les feintes et concentre toi d’avantage sur le corps du joueur. Comme le disait un fidèle sage du basket, le nombril est le seul élément du corps qui ne fait pas de feinte, alors concentre toi sur lui !

 

Conseil 3 : Maitrise les 3 types de déplacement défensif.

 

Pour travailler sa technique, il faut savoir réaliser et enchainer 3 types de déplacement.

Le pas glissé : comme un pas chassé, mais tu laisses tes appuis plus au sol. Il est utilisé pour les phases de défense rapproché.

Le pas croisé : ce déplacement entraine un croisement des appuis pour permettre d’accélérer et de suivre l’attaquant en mouvement rapide.

La course : c’est le sprint pour rattraper l’attaquant en contre-attaque et passer devant lui pour le ralentir et bloquer.

 

Conseil 4 : Reste le plus possible sur ses appuis et fléchit dans vos jambes.

 

Pour pouvoir réagir rapidement en défense, il est nécessaire d’être réactif dans les jambes. Pour cela, garde un maximum tes appuis au sol. Si tu sautes, si tu te déplaces en décollant les appuis, cela permet à l’attaquant de changer de direction en créant un temps d’avance sur toi. Lorsque tes appuis ne sont pas au sol, tu ne pourras changer de direction.

La position avec les jambes fléchies t’aidera également à augmenter ta capacité de réaction. Tes muscles étant en sollicitation, ils seront prêts à se mettre en action.

 

Conseil 5 : Patient, tu seras !

 

Nous avons tout tendance à vouloir récupérer la balle et donc d’essayer de l’attraper, soit en interception, soit en chassant la balle. Et c’est souvent la meilleure solution, pour ouvrir l’accès au panier à l’attaquant. Ne te précipite pas ! Attend l’erreur de l’attaquant pour être certain de récupérer la balle

Avis des internautes

Il n'y a pas d'avis pour le moment

Laissez-nous votre avis

Ce site utilise des cookies. Certains cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site. D'autres servent à recueillir des informations pour analyser la fréquentation et le parcours des internautes, afin d'optimiser la navigation et l'ergonomie du site. D'autres sont destinés à vous procurer des publicités ciblées. Vous pouvez accepter ou voir le détail des cookies utilisés ainsi d'eventuellement modifier vos préférences en cliquant sur 'détails'.
Centre de préférences de la confidentialité
Faites votre choix
Vous pouvez paramétrer vos choix ici concernant les cookies déposés par B.EASE ou ses partenaires sur le site www.beasebasket.com. Cliquez sur les différentes catégories pour obtenir plus de détails sur chacune d'entre elles. Vous pouvez modifier les paramètres par défaut. Vous pouvez « tout autoriser »/ « tout refuser » ou exprimer vos préférence pour chaque finalité de cookies soumises à votre choix. Pour activer ou désactiver les cookies soumis à votre choix, il vous suffit de cliquer sur les boutons « tout autoriser »/ « tout refuser » ou activer le bouton de paramétrage dans chaque catégorie. Les cookies analytiques qui servent à mesurer l’activité du site ne relèvent pas de votre consentement et sont déposés dès l’arrivée sur le site, mais peuvent être désactivés depuis la rubrique « Cookies analytiques ». Enfin, les cookies nécessaires indispensables au fonctionnement du site et les services essentiels qui en font partie intégrante, ne relèvent pas d’un choix et ne peuvent pas être refusés.